Camera Plus pro est une application de montage photo et vidéo tout-en-un pour iPhone. Elle est livrée avec une interface utilisateur ergonomique et fournit d'incroyable choix de modes de prise de vue. Avec l'éditeur vidéo intégré, vous pouvez recadrer, faire pivoter, faire clignoter vos photos mais aussi modifier la luminosité, la saturation et le contraste. Elle est facile à utiliser le contrôle de curseur vous permet de contrôler ces modifications de manière simple. Outre le montage vidéo, il offre de nombreux filtres photo et des distorsions. À ne pas louper.

Industrie SaaS
Pour ceux qui ont un iPhone ou on l'intention de s'en procurer un, iMovie est la meilleure alternative pour le montage vidéo sur iPhone. Il vous aide à transformer toute sorte de vidéo (y compris les vidéos HD) pour pouvoir en faire un film maison magnifique avec une grande variété de thèmes, de titres, de transitions et d'effets sonores. Vous pouvez egalement tourner une video directement depuis l'application si vous le souhaitez. Une valeur sûre !

avis paul ponna
Originalité intéressante : Shotcut offre deux moyens de réaliser un montage vidéo. Grâce à la liste de lecture, les utilisateurs ne s’embarrassent pas des subtilités de la timeline. Les séquences glissées-déposées dans le bloc prévu à cet effet s’enchaînent, avec possibilité d’en modifier l’ordre ou de les éditer indépendamment les unes des autres. Les monteurs plus aguerris profitent quant à eux de la traditionnelle timeline multipiste. Bien que plus technique à maîtriser, elle offre la possibilité d’ajouter du son, des effets, des transitions ou encore des titres, apportant une plus-value certaine à la vidéo finale.
Par défaut, Openshot ouvre un projet en HD 720p à 30 fps, mais il est tout à fait possible d’utiliser un autre profil de travail. Il faudra pour cela cliquer sur le bouton dédié afin de sélectionner un des profils prédéfinis, en fonction des fichiers originaux, si vous souhaitez conserver une qualité d’image optimale. Le logiciel peut ainsi exporter des vidéos en 4K UHD, en 2,5K QHD, en HD, etc. le tout avec la possibilité de choisir le débit d’images par seconde pour le rendu.
En termes d’ergonomie, VSDC Video Editor présente une interface modulaire austère mais plutôt pratique. L’explorateur de projets déroule le contenu détaillé de vos montages en cours quand l’explorateur des objets offre la main sur l’organisation des scènes, transitions, effets et titres qui composent un projet en particulier. Le bloc principal s’articule traditionnellement autour de la timeline et de la fenêtre de prévisualisation. L’aspect général un peu encombré conféré par la surreprésentation des barres d’outils se dissipe aussi rapidement que l’on apprend à en amadouer chaque fonctionnalité.

Totalement gratuite, cette application permet de réaliser les fonctions classiques avec un aspect spécifique destiné à toucher un public spécialisé. Ici, on joue surtout sur les filtres. Certains sont proposés de base mais vous pouvez aussi en paramétrer d’autres selon vos besoins. Les effets en mouvement sont eux aussi plus importants que chez la plupart des concurrents. L’application est totalement gratuite.


En matière de montage, DaVinci Resolve offre une interface truffée d’options qu’il vous faut apprendre à maîtriser car non modulable. La gestion du multipiste est évidemment incluse et l’on profite du support multicam très performant qui favorise la réalisation de projets complexes. La synchronisation des pistes vidéo et audio bénéficie de l’analyse automatique des ondes sonores, garante d’un résultat abouti. La compatibilité du logiciel avec les plugins OpenFX permet de se livrer aux tâches de compositing sans passer par une solution tierce, gage de rapidité et de qualité préservée des images.
Originalité intéressante : Shotcut offre deux moyens de réaliser un montage vidéo. Grâce à la liste de lecture, les utilisateurs ne s’embarrassent pas des subtilités de la timeline. Les séquences glissées-déposées dans le bloc prévu à cet effet s’enchaînent, avec possibilité d’en modifier l’ordre ou de les éditer indépendamment les unes des autres. Les monteurs plus aguerris profitent quant à eux de la traditionnelle timeline multipiste. Bien que plus technique à maîtriser, elle offre la possibilité d’ajouter du son, des effets, des transitions ou encore des titres, apportant une plus-value certaine à la vidéo finale.

produits paul ponna
×