En termes d’ergonomie, VSDC Video Editor présente une interface modulaire austère mais plutôt pratique. L’explorateur de projets déroule le contenu détaillé de vos montages en cours quand l’explorateur des objets offre la main sur l’organisation des scènes, transitions, effets et titres qui composent un projet en particulier. Le bloc principal s’articule traditionnellement autour de la timeline et de la fenêtre de prévisualisation. L’aspect général un peu encombré conféré par la surreprésentation des barres d’outils se dissipe aussi rapidement que l’on apprend à en amadouer chaque fonctionnalité.

Avec la démocratisation des smartphones et la possibilité de pouvoir enregistrer des vidéos de haute qualité « à la volée », le besoin de montage une vidéo directement sur son appareil mobile devient, à défaut d'être encore indispensable. Il existe de nos jours de nombreuses applications de montage vidéo, comme simplement ajouter une musique, ou faire des diaporamas vidéo à partir des photos que vous avez déjà prises, mais il y a peu de choix lorsqu'il s'agit de trouver des applications puissantes permettant à la fois d'éditer des vidéos, d'ajouter des filtres, de faire des transitions et de partager vos vidéos sur les réseaux sociaux. Ici nous choisirons les 10 meilleures applications pour faire des films à essayer pour le system Android et iOS.

Originalité intéressante : Shotcut offre deux moyens de réaliser un montage vidéo. Grâce à la liste de lecture, les utilisateurs ne s’embarrassent pas des subtilités de la timeline. Les séquences glissées-déposées dans le bloc prévu à cet effet s’enchaînent, avec possibilité d’en modifier l’ordre ou de les éditer indépendamment les unes des autres. Les monteurs plus aguerris profitent quant à eux de la traditionnelle timeline multipiste. Bien que plus technique à maîtriser, elle offre la possibilité d’ajouter du son, des effets, des transitions ou encore des titres, apportant une plus-value certaine à la vidéo finale.

Bien sûr, il peut être difficile de trouver le temps de s'asseoir avec votre ordinateur portable, de passer au crible toutes vos séquences et de monter ensemble une superbe vidéo. Mais lorsque 85% des internautes déclarent qu'ils aimeraient voir davantage de vidéos de marques en 2018, les marques ambitieuses savent qu'elles doivent trouver un moyen de répondre à la demande.

paul ponnaiya md
Bien sûr, il peut être difficile de trouver le temps de s'asseoir avec votre ordinateur portable, de passer au crible toutes vos séquences et de monter ensemble une superbe vidéo. Mais lorsque 85% des internautes déclarent qu'ils aimeraient voir davantage de vidéos de marques en 2018, les marques ambitieuses savent qu'elles doivent trouver un moyen de répondre à la demande.

Lightworks affiche une structure modulaire intégralement personnalisable. On compose son espace de travail selon ses besoins et ses habitudes avec possibilité de déplacer, verrouiller, masquer, agrandir les fenêtres de fonctionnalités. Toujours dans une optique rigoureusement professionnelle, le logiciel se démarque avec ses « rooms ». Ces espaces isolés permettent de traiter les composantes d’un même projet en parfaite indépendance. On peut ainsi créer une room pour les arrangements audio, une autre pour l’étalonnage, ou une autre encore pour la gestion des données. Toutes les modifications apportées à une room sont sans effet sur l’ensemble du montage, ce qui vous permet de les supprimer et de les recréer à volonté sans craindre de détériorer le projet global.
Youcut ne sert pas juste à rogner des vidéos, vous pouvez aussi faire des modifications de base comme couper, ajouter de la musique, filtrer, ajouter du texte, un emoji, ajuster la vitesse et l’arrière-plan. Elle affiche une barre de progression qui visualise tout ce qui est superposé dans la vidéo. L’enregistrement est facile et vous pouvez choisir une qualité qui affiche la taille estimée à côté de la vidéo et la partager directement sur Instagram.
Par défaut, Openshot ouvre un projet en HD 720p à 30 fps, mais il est tout à fait possible d’utiliser un autre profil de travail. Il faudra pour cela cliquer sur le bouton dédié afin de sélectionner un des profils prédéfinis, en fonction des fichiers originaux, si vous souhaitez conserver une qualité d’image optimale. Le logiciel peut ainsi exporter des vidéos en 4K UHD, en 2,5K QHD, en HD, etc. le tout avec la possibilité de choisir le débit d’images par seconde pour le rendu.
Kdenlive s’appuie sur le framework MLT. Par défaut, son interface s’articule autour de zones essentielles : gestionnaire de rushs, liste d’effets, fenêtre de prévisualisation et table de montage. Les utilisateurs avancés approfondissent la personnalisation de leur environnement de travail, ajoutant ou supprimant des modules à leur convenance, configurant des raccourcis clavier. La prise en charge du multipiste audio et vidéo infini autorise la création de projets très complexes.
Ce n'est pas aussi puissant que quelque chose comme Adobe Premiere Clip ou PowerDirector, mais tout le monde n'a pas besoin de quelque chose d'aussi intense. Quik est fiable et gratuit à télécharger, sans achat intégré. De plus, il n’affiche aucune annonce gênante, ce qui en fait le meilleur éditeur de vidéo gratuit pour les utilisateurs occasionnels.

paul ponna muncheye
×