Lightworks affiche une structure modulaire intégralement personnalisable. On compose son espace de travail selon ses besoins et ses habitudes avec possibilité de déplacer, verrouiller, masquer, agrandir les fenêtres de fonctionnalités. Toujours dans une optique rigoureusement professionnelle, le logiciel se démarque avec ses « rooms ». Ces espaces isolés permettent de traiter les composantes d’un même projet en parfaite indépendance. On peut ainsi créer une room pour les arrangements audio, une autre pour l’étalonnage, ou une autre encore pour la gestion des données. Toutes les modifications apportées à une room sont sans effet sur l’ensemble du montage, ce qui vous permet de les supprimer et de les recréer à volonté sans craindre de détériorer le projet global.

Vidéos de vente à impact élevé
Youcut ne sert pas juste à rogner des vidéos, vous pouvez aussi faire des modifications de base comme couper, ajouter de la musique, filtrer, ajouter du texte, un emoji, ajuster la vitesse et l’arrière-plan. Elle affiche une barre de progression qui visualise tout ce qui est superposé dans la vidéo. L’enregistrement est facile et vous pouvez choisir une qualité qui affiche la taille estimée à côté de la vidéo et la partager directement sur Instagram.
En matière de montage, DaVinci Resolve offre une interface truffée d’options qu’il vous faut apprendre à maîtriser car non modulable. La gestion du multipiste est évidemment incluse et l’on profite du support multicam très performant qui favorise la réalisation de projets complexes. La synchronisation des pistes vidéo et audio bénéficie de l’analyse automatique des ondes sonores, garante d’un résultat abouti. La compatibilité du logiciel avec les plugins OpenFX permet de se livrer aux tâches de compositing sans passer par une solution tierce, gage de rapidité et de qualité préservée des images.
Magisto est une application à utilisation facile pour monter vos vidéos. Vous pouvez sans effort arriver à créer des vidéos qui n'auront pas à rougir face à des superproductions. Choisissez une vidéo dans votre iPhone, sélectionner un thème général de conception et ajoutez votre musique préférée. Et voilà ! L'appli fournit également des fonctions de base d'édition vidéo comme des filtres et des transitions. Un autre grand avantage est qu'il automatise votre vidéo, vous permettant simplement de choisir les meilleures pièces que vous voulez... laissez l'application faire le reste.
En termes d’ergonomie, VSDC Video Editor présente une interface modulaire austère mais plutôt pratique. L’explorateur de projets déroule le contenu détaillé de vos montages en cours quand l’explorateur des objets offre la main sur l’organisation des scènes, transitions, effets et titres qui composent un projet en particulier. Le bloc principal s’articule traditionnellement autour de la timeline et de la fenêtre de prévisualisation. L’aspect général un peu encombré conféré par la surreprésentation des barres d’outils se dissipe aussi rapidement que l’on apprend à en amadouer chaque fonctionnalité.
L’importation des vidéos peut se faire à l’aide d’un glisser-déposer, tout comme l’ajout d’un clip sur la timeline. Cette dernière peut prendre la forme d’une chronologie, ou d’un storyboard, plus visuel, qui facilite la mise en ordre des différents clips d’un montage. Les rushs peuvent être édités avec précision depuis la fenêtre principale tandis qu’il sera possible d’agrémenter la vidéo à l’aide d’effets audio et vidéo, de transitions, de textes, etc.
On passe dans les applications un peu plus haut de gamme avec Kinemaster. Il propose de gérer plusieurs couches de vidéos, coupage et rognage sont beaucoup plus précis, audio multi-pistes… C’est une application qui n’est pas spécialement destinée au grand public mais plutôt aux professionnels. Sur la page du Play Store, l’entreprise explique travailler avec des journalistes mobiles, des créateurs YouTube et des producteurs de courts métrages.
Il s'agit d'une application de studio de cinéma pour Android qui offre des fonctions complètes pour éditer, couper et ajouter des fichiers multimédias dans vos films. Toutes les fonctionnalités et les outils supplémentaires qui sont nécessaires pour créer un film peuvent être trouvés dans cette application. Il a obtenu 3.5 sur 5 étoiles par les utilisateurs Android, ce qui n'est pas négligeable. Tous les commentaires de l'outil sont également bons et vous n'aurez pas de problème lors de son utilisation pour modifier n'importe quel type de vidéo. Le créateur de diaporama est également disponible. Cette application android en vaut vraiment la peine.

Totalement gratuite, cette application permet de réaliser les fonctions classiques avec un aspect spécifique destiné à toucher un public spécialisé. Ici, on joue surtout sur les filtres. Certains sont proposés de base mais vous pouvez aussi en paramétrer d’autres selon vos besoins. Les effets en mouvement sont eux aussi plus importants que chez la plupart des concurrents. L’application est totalement gratuite.
Le nom veut tout dire – c'est vraiment un éditeur vidéo gratuit pour iPad, iPhone et iPod Touch. Il a été classé n°3 dans la catégorie Photographie sur iPad dans l'AppelStore. Les principales fonctionnalités de l'application Video Editor for Free sont le découpage, le regroupement et le partage de vidéos. Comme son équipe de développement le décrit, c'est un éditeur vidéo rapide et facile d'utilisation qui vous permettra d'éditer et de partager vos clips vidéo sur les appareils iOS. Veuillez noter qu'il s'agit de la version gratuite de l'éditeur vidéo pour iPad supporté par des pubs. Pour retirer les publicités, vous devrez payer $1.99. Avec plus d'argent, vous pourrez également ajouter des photos, de la musique, et des voix-offs à votre vidéo, pour créer des diaporamas uniques.

Ce n'est pas aussi puissant que quelque chose comme Adobe Premiere Clip ou PowerDirector, mais tout le monde n'a pas besoin de quelque chose d'aussi intense. Quik est fiable et gratuit à télécharger, sans achat intégré. De plus, il n’affiche aucune annonce gênante, ce qui en fait le meilleur éditeur de vidéo gratuit pour les utilisateurs occasionnels.

paul ponna muncheye
×