Vous pouvez importer facilement différents types de fichier multimédia grâce à une fonction drag-n-drop efficace. Sa chronologie multipiste vous donnera l'impression d'être sur un ordinateur de bureau. Il est également équipé de solides options de montage vidéo et une large gamme d'outils pour améliorer la qualité de la vidéo. Des ajouts de transitions, textes, voix-off, ect sont également disponibles.
Lightworks affiche une structure modulaire intégralement personnalisable. On compose son espace de travail selon ses besoins et ses habitudes avec possibilité de déplacer, verrouiller, masquer, agrandir les fenêtres de fonctionnalités. Toujours dans une optique rigoureusement professionnelle, le logiciel se démarque avec ses « rooms ». Ces espaces isolés permettent de traiter les composantes d’un même projet en parfaite indépendance. On peut ainsi créer une room pour les arrangements audio, une autre pour l’étalonnage, ou une autre encore pour la gestion des données. Toutes les modifications apportées à une room sont sans effet sur l’ensemble du montage, ce qui vous permet de les supprimer et de les recréer à volonté sans craindre de détériorer le projet global.

L’importation des vidéos peut se faire à l’aide d’un glisser-déposer, tout comme l’ajout d’un clip sur la timeline. Cette dernière peut prendre la forme d’une chronologie, ou d’un storyboard, plus visuel, qui facilite la mise en ordre des différents clips d’un montage. Les rushs peuvent être édités avec précision depuis la fenêtre principale tandis qu’il sera possible d’agrémenter la vidéo à l’aide d’effets audio et vidéo, de transitions, de textes, etc.

Par défaut, Openshot ouvre un projet en HD 720p à 30 fps, mais il est tout à fait possible d’utiliser un autre profil de travail. Il faudra pour cela cliquer sur le bouton dédié afin de sélectionner un des profils prédéfinis, en fonction des fichiers originaux, si vous souhaitez conserver une qualité d’image optimale. Le logiciel peut ainsi exporter des vidéos en 4K UHD, en 2,5K QHD, en HD, etc. le tout avec la possibilité de choisir le débit d’images par seconde pour le rendu.
Filmora Go est une application de montage complète. Elle vous permet de rogner une vidéo, de modifier le format, d’ajouter des effets et des sous-titres, d’appliquer des filtres, etc. Elle propose également des super positions, du texte, des extraits musicaux et des thèmes prêts à l’emploi pour donner à votre vidéo un nouveau look. Et si vous avez plusieurs vidéos ou images, il y a une fonctionnalité qui vous permet d’appliquer des transitions amusantes pour basculer des uns aux autres.
Montaj est une application d'édition vidéo pour iPhone qui vous permet de transformer tous les moments de votre vie pour les enregistrer dans une vidéo. Une caractéristique intéressante est que vous pouvez secouer votre iPhone pour remanier les filtres aléatoires et des chansons de votre vidéo. L'application fonctionne sans accro, utile pour faire un montage simple et rapide.

studio d’animation paul ponna
Kdenlive s’appuie sur le framework MLT. Par défaut, son interface s’articule autour de zones essentielles : gestionnaire de rushs, liste d’effets, fenêtre de prévisualisation et table de montage. Les utilisateurs avancés approfondissent la personnalisation de leur environnement de travail, ajoutant ou supprimant des modules à leur convenance, configurant des raccourcis clavier. La prise en charge du multipiste audio et vidéo infini autorise la création de projets très complexes.
Youcut ne sert pas juste à rogner des vidéos, vous pouvez aussi faire des modifications de base comme couper, ajouter de la musique, filtrer, ajouter du texte, un emoji, ajuster la vitesse et l’arrière-plan. Elle affiche une barre de progression qui visualise tout ce qui est superposé dans la vidéo. L’enregistrement est facile et vous pouvez choisir une qualité qui affiche la taille estimée à côté de la vidéo et la partager directement sur Instagram.
Parmi les possibilités, on retrouve notamment le format d’édition adapté à la plateforme (Instagram, Youtube), des effets de slow-motion, marche arrière, de multiples transitions, la possibilité sous-titrer… Bien sûr vous pouvez aussi vous contenter de l’édition classique avec un système de découpe plutôt précis. Elle est plutôt destinée aux jeunes pour les réseaux sociaux mais aussi les community managers par exemple.
L’interface d’HitFilm Express est confortable bien que minimaliste. La fenêtre de prévisualisation se juxtapose à celle d’édition des plans et surmonte la fameuse timeline. La gestion du multipiste facilite l’intégration des sons, transitions et titres que l’on modifie depuis la boîte de dialogue prévue pour l’occasion. L’intégration des effets spéciaux se fait directement via le logiciel qui supporte la 3D pour un rendu encore plus soigné. HitFilm Express compte un peu plus de 400 presets et effets spéciaux gratuits dont un fond vert destiné qui séduit les youtubeurs.

robot vidéo paul ponna
×